• Accueil
  • > F) – NE LES ACHETEZ PLUS !
F) – NE LES ACHETEZ PLUS !

La taille adulte, les besoins spécifiques ou le comportement de ces poissons devraient les rendre inaptes à l’aquariophilie pour la plupart des cuves des particuliers !

Pourtant ils sont tous vendus à des aquariophiles souvent débutants pour des aquariums totalement inadaptés.

Quand le profit domine …

fleche05711.gif

Pterophyllum scalare

(Scalaire)

S’il est un poisson emblématique de l’aquariophilie , c’est bien le scalaire.

 Les aquariophiles débutants veulent tous en avoir un dans l’aquarium.

 Hélas pour ces poissons, les cuves qui leurs sont destinées sont totalement inadaptées à leurs besoins et surtout à leur morphologie. En effet, les Scalaires ont impérativement besoin d’une hauteur d’eau d’au moins 45cm pour une croissance idéale afin d’éviter les nombreuses malformations dues au nanisme (nageoires tordues, organes internes tassés, nage douloureuse …). De plus,  il doivent aussi vivre en groupe d’au moins 5 individus dans 450 litres minimum.

Soyez patients, attendez d’avoir un aquarium capable de les héberger  avant de les acheter !

0402.jpg

Astyanax fasciatus mexicanus

(Characin aveugle)

C’est un poisson cavernicole. Donc si  (et seulement si) vous pouvez lui consacrer un aquarium spécifique d’au moins 120 litres pour un couple, équipé d’un éclairage très faible (1W/5L), sans plantes et dont les parois seront tapissées de sable ou de gravier , alors vous pouvez acheter ce poisson.

Si vous le destinez à un bac d’ensemble planté et normalement éclairé, vous le condamnez à plus ou moins courte échéance.

astyanaxmexicanus1.jpg

 Glyptoperichthys gibbiceps

(Plecostomus)

Poisson abondamment vendu dans chaque commerce aquariophile sous l’appellation:

« Laveur de vitres »

Pourtant ils ne lavent rien du tout !

Quand ils sont achetés ils sont petits:

250pxplecovetro1.jpg

Ils ne le restent pas:

nickvpleco0728061.jpg

Chromobotia macracanthus

(Botia)

Poisson grégaire trop souvent vendu ou acheté  (selon la place que l’on occupe)  

à l’unité alors qu’il en faut 5/6 pour qu’ils soient heureux

(600 litres minimum)

locheup41.jpg

Pangasius hypophthalmus

Géant dépassant 1 mètre, vendu petit pour des aquariums minuscules pour lui.

Présent sur les étals des poissonneries sous le nom « filet de panga »

A l’achat:

pangasius21.jpg

Après:

panga1.jpg

Ces trois poissons asiatiques « serpentiformes » sont des prédateurs nocturnes capables de décimer un banc de petits poissons dans la nuit.

Mastacembelus erythrotaenia

(1 mètre)

mastacembeluserytrotaenia21.jpg

Mastacembelus armatus

(75 centimètres)

mastacembelusarmatus1.jpg

Macrognathus aculeatus

(35 centimètres)

0407072021.jpg

Les trois suivants sont africains. Ils sont moins présents dans les aquariums de vente mais on peut en voir de temps en temps. Ce sont aussi des prédateurs.

Protopterus annectens annectens

(80cm)

africanlungfish1.jpg

Polypterus ornatipinnis

(40cm)

pornatipinnis101.jpg

Erpetoichthys calabaricus

(25cm)

zfk5lyfqc6fif4cdlvk1.jpg

Osteoglossum bicirrhosum

(1,30 mètre)

arow1.jpg

Potamotrygon motoro

(70 centimètres)

26459872038e0e2beaf61.jpg

Gnathonemus petersii

Poisson grégaire de 25 centimètres  vivant rarement plus de 2 ans en aquarium et ne supportant pas un éclairage intense.

Son rostre, fragile, ne supporte pas les sols faits de quartz et autres matériaux tranchants.

Combien de personnes l’ont déjà maintenu dans de bonnes conditions ?

Pourtant on en voit de plus en plus dans les magasins.

mruk1.jpg

Notopterus chitala

(Poisson-couteau)

Prédateur crépusculaire et nocturne ne respectant que les poissons qu’il ne peut pas avaler.

Il atteint 1,20 mètre adulte.

24a1.jpg

Apteronotus albifrons

Ce « poisson-couteau » que l’on rencontre de plus en plus souvent dans le commerce aquariophile , y est vendu à une taille d’une dizaine de centimètres. A cette taille-là, c’est encore un tout jeune poisson qui atteint 50cm quant il est adulte. De plus, il ne peut pas cohabiter avec de tout petits poissons qui lui serviraient de repas. Il ne supporte pas la lumière vive et préfère vivre caché sous une grosse souche ou dans de gros tuyaux mis à cet effet.

C’est un poisson électrique qui peut difficilement vivre avec un congénère sous peine de se brouiller  mutuellement les champs électriques, qui sont pour ces poissons un moyen de se situer dans l’espace et de configurer l’environnement (obstacles, proies …).

Conclusion : Ce poisson  devient trop grand, a une sociabilité  et un mode de vie qui lui interdisent la plupart des aquarium des particuliers.

ani3139311.jpg

Balantiocheilos melanopterus

Poisson grégaire de 50 centimètres qui ne peut vivre correctement que dans de très gros volumes (3000 à 4000 litres).

Un volume plus réduit provoque, chez ce poisson, un comportement désordonné constitué de fréquents démarrages brusques qui risquent de le blesser en heurtant les parois  de l’aquarium. Ce type d’accident est fréquent.

aam1.jpg

Epalzeorhynchos bicolor

(Labeo bicolor)

Si sa taille adulte (pas plus de 15 centimètres) n’est pas à priori un handicap, son comportement n’est pas un passeport pour un aquarium communautaire. En effet, ce poisson devient très agressif en vieillissant et n’hésite pas à attaquer des poissons plus gros que lui. Il ne supporte pas ses congénères.

epalzeorhynchusbicolor1.jpg

Gyrinocheilus aymonieri

Ce poisson, qui arrive à 28/30 centimètres est vendu comme étant un grand mangeur d’algues.

 Si cette particularité est bien réelle quand il est de petite taille, elle disparaît en vieillissant. De plus il est extrêmement territorial et agressif et blesse souvent les poissons plats comme les scalaires, en se collant grâce à sa ventouse sur leurs flancs . Cela provoque des suçons qui s’infectent facilement.

gyrinocheilusaymonierida51.jpg

Sorubim lima

Ce redoutable prédateur qui arrive à 45 centimètres adulte est heureusement assez rare dans les bacs de vente.

Son régime alimentaire est constitué en grande partie (pour ne pas dire entièrement)  de poissons vivants.

sorubim1.jpg

Belonesox belizanus

(Brochet vivipare)

Ce prédateur redoutable, dont les proies favorites sont les Guppys et les Platys, est pourtant un Poeciliidae comme eux.

Un couple peut vivre seul dans 200 litres  mais si le couple manque de proies vivantes, la femelle est capable de dévorer le mâle, beaucoup plus petit qu’elle.

 (F : 20cm,  M : 13cm).

belonesox1.jpg

Osphronemus gorami

(Gourami géant)

Ce poisson est vendu quand il ne fait que 6 ou 8 centimètres.

Quelques mois plus tard, après une métamorphose spectaculaire, il fait 60 centimètres et 10 kilos.

Avant:

osphronemusgornami1.jpg

Après:

11872419031.jpg

 buschhaus21.jpg

Helostoma temminckii

(Gourami embrasseur)

Ce poisson est vendu petit (5/6cm) mais arrive adulte à 30cm.

C’est un poisson grégaire (6 individus au moins) qui doit être maintenu dans un bac spécifique d’au moins 600 litres ou  dans un  bac communautaire de plus de 800 litres.

Cette habitude que les Helastoma ont de « s’embrasser » n’est en fait qu’une façon de définir la hiérarchie dans le groupe et ces « baisers » ne sont en réalité que des duels de domination.

2206041630ff5fc9fc7d1.jpg

helostomatemminckii1.jpg

Cardisoma armatum

Comme il est présenté dans la plupart des bacs de vente en situation immergée, il me parait indispensable d’avertir les personnes tentées par l’achat de ce crabe, qu’il vit dans un aquaterrarium et non dans un aquarium ou il mourra très vite.

C’est un animal agressif envers ses congénères, il faut donc prévoir une surface minimum de 1/2 m2 par crabe pour essayer d’éviter des conflits se soldant souvent par la mutilation et parfois par la mort.

Une grande plage de sable humide est indispensable pour  lui permettre de creuser un terrier .

cardisomaarmatum1.jpg

Mais il y a aussi les expériences de ces pseudo-scientifiques qui créent des animaux dignes des monstres de foires, au mépris le plus total de l’intégrité physique des animaux et de l’éthique.

Red parrot

Ce poisson est issu d’un croisement contre nature entre un Citrinellum et probablement un Severum doré.

Cet hybride difforme n’existe que par et pour le commerce aquariophile et est proposé dans une gamme de couleurs variées , obtenues avec une alimentation riche en pigments et en colorants.

Ces poissons sont stériles en intra-spécifique mais des reproductions ont déjà été faites entre un mâle Citrinellum et une femelle Red parrot.

874321.jpg

0254341.jpg

 Dans le même registre, les chinois proposent des poissons tatoués .

chinafish1.jpg

Parambassis ranga

(Chanda ranga)

C’est un poisson d’eau saumâtre qui est hélas vendu pour des bacs d’eau douce.

Il existe une variante  artificiellement colorée par injection, une vraie torture.

A l’origine:

chandalalachandarangapescevetro11.jpg

Après les injections:

glassfish1.jpg

paintedloki1.jpg

Poecilia sphenops

(Var. Molly ballon)

Cette fois-ci, c’est un handicap physique du poisson (scoliose) qui est exploité à des fins commerciales.

Cette malformation de la colonne vertébrale provoque le tassement de certains organes internes rendant la nage douloureuse.

ag09691.jpg

orn131.jpg

Les poissons fluorescents génétiquement modifiés

Des chercheurs chinois,  d’une société de Taïwan,  ont réussi à rendre des poissons fluorescents grâce à des modifications génétiques et un industriel américain a négocié, dès 2004, l’exclusivité de la vente de ces poissons aux USA.

L’Europe est, pour l’instant, à l’abri de ces exactions. Pour combien de temps ?

glofish005std1.jpg

poissons2ax81.jpg

4c2c637653ebe.jpg

Cette liste n’est hélas pas terminée,

elle risque de s’allonger encore et encore tant que le respect des poissons passera loin derrière l’intérêt des financiers !

N’encouragez pas ce genre de dérives !

Quand je pense qu’il suffirait de ne plus acheter ces poissons pour qu’ils ne trouvent plus aucun intérêt à les vendre !

On peut rêver, non ?

haut de page


5 réponses:

  1. Max écrit:

    Merci pour les infos,
    J’ai acheté 3 molly ballon il y a 3 semaines, je me suis fait couillonner…
    A première vue, leurs formes me paraissait plutôt originales et différentes des autres poissons que l’on trouve.
    Mais j’étais loin de m’imaginer que des grands groupes d’animalerie comme  »jardiland » pour ne pas citer, pouvaient se faire un business sur une malformation de certains poissons…

  2. Ça me rend tellement triste pour tous ces petits êtres vivants…étant aquariophile, j ai beaucoup de mal a supporter ce genre de chose…tout comme les « aquariums boules » d ailleurs…

  3. Non mais…quelle honte, je suis outrée!

  4. richard écrit:

    super documentaire

  5. richard écrit:

    tout est bon pour faire de l’argent avec les animaux. beaucoup de gens ne se rende pas compte que les poisson sont des etre vivant et qu’il souffre comme les autre animaux

Laisser un commentaire

aude29 |
creaaurore |
Chevaux du vent |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les sinistres d'eurogroup, ...
| Magicien-Jongleur
| creaanna