• Accueil
  • > G) – COMMENT ACHETER LES PLANTES
G) – COMMENT ACHETER LES PLANTES

Conseils avant d’acheter les plantes d’aquarium.

 

 

Pour pouvoir acheter avec le moins de mauvaises surprises possibles, il est bon de prendre quelques précautions :

1°) Choix du commerce

Trop souvent, dans certains commerces aquariophiles, les plantes sont les parents pauvres  pour les conditions de maintenances:

Aquariums trop exigus, éclairages défectueux ou inadaptés; présence d’éléments indésirables comme des algues vertes ou brunes, certains escargots (limnées), des lentilles d’eau, mauvaises conditions de stabulation (eau stagnante, dépôts de débris végétaux au fond du bac, nettoyage négligé du bac de vente  …).

 Choisissez plutot un magasin ou les bacs de vente sont propres, exempts d’animaux ou de végétaux indésirables et dont le débit de vente est important (renouvellement fréquent des plantes).

2°) Choix des plantes

 Il est bien entendu que ce choix ne concerne que les plantes d’aquarium et non les nombreux végétaux abusivement vendus comme tels mais qui ne sont en fait que des plantes pour aquaterrariums ou, pire encore, des plantes d’appartements. Malheureusement, ces végétaux sont présents dans la quasi-totalité des commerces aquariophiles, les bons comme les autres.

a)  Le conditionnement

-  L’étiquetage des végétaux est une bonne chose pour leur identification . Connaître le nom des plantes que l’on achète permet de mieux définir d’éventuels besoins spécifiques comme les besoins nutritifs ou d’éclairage. Les étiquettes sont une indication mais pas obligatoirement un passeport de qualité.

Les plantes sont présentées de plusieurs façons. Il y a les plantes en bouquets et celles en godets. Même pour les plantes-boutures, il est préférable de privilégier celles présentées en godets. Il y a tout de meme quelques astuces pour déceler les meilleures provenances et par conséquent les meilleurs résultats d’adaptation.

  Un godet lesté d’une ceinture de plomb vient certainement d’un producteur asiatique. La qualité de la plante est variable mais jamais optimale. Il est souvent difficile de l’acclimater. Les godets européens sont souvent lestés de graviers.

  Dans le godet, qui doit être de préférence noir et ajouré, la plante sera dans un « substrat » composé de laine de roche. Un laine de roche blanche immaculée est le signe que la plante n’a pas eu le temps de s’y développer  et qu’elle n’y est donc que depuis peu de temps. La laine ne sert pas , dans ce cas-là, de support de culture mais simplement d’emballage. Il y a donc un risque qu’il y ait peu ou pas de racines. A l’inverse, et surtout pour des plantes comme les Anubias, les Cryptocorynes et certains Echinodorus, si vous voyez un abondant système racinaire sortir des trous du godet, c’est que ces plantes sont très probablement issues de cultures en serres (hollande) et  il y a , à ce moment-là , de grandes  »chances »  qu’il y ait une longue période d’adaptation avec des pertes de feuilles importantes puisqu’elles découvrent pour la première fois la vie en situation immergée. La forme des futures feuilles ne sera peut-être pas toujours la meme qu’à l’achat.

b) L’aspect visuel

Certains trous, taches, nécroses peuvent être le témoignage de la mauvaise qualité des plantes concernées.

Quelques exemples:

- On voit quelques fois des Vallisnerias giganteas dont les feuilles ont été coupées pour un soit disant souci d’encombrement car elles étaient trop longues pour la dimension du bac de vente. Cette raison est souvent un faux alibi cachant une réalité bien différente : Les plantes sont arrivées dans le magasin avec les extrémités des feuilles nécrosées et auraient donc été difficiles à vendre. Ces nécroses sont souvent occasionnées par un refroidissement excessif pendant le transport, surtout l’hiver. Ces plantes sont bien sur à éviter car les nécroses, enlevées par le raccourcissement des feuilles, étaient les seules visibles et que toutes ne sont peut être pas encore apparues.

- Les plantes boutures, et en particulier celles vendues en bouquets, ont souvent les extrémités basses des brins de couleur beige et parfois elles commencent à être translucides. C’est une amorce de pourrissement qui ne peut qu’avoir affaibli la structure végétale de la plante dans sa globalité. Il est hors de question de les acheter dans cet état.

- Les plantes à collets doivent avoir les feuilles solidement fixées à celui-ci et doivent avoir une couleur uniforme. Si la couleur du collet est  beaucoup plus claire que le reste de la végétation, c’est le signe de mauvaises conditions de culture (enfouissement excessif du collet dans le substrat, culture trop serrée des plantes  et manque de lumière à la base de celles-ci…).

- Les feuilles des plantes (Echinodorus par exemple) présentent des trous ou des ocelles marrons sur le limbe. C’est le signe de carences importantes en minéraux solubles pendant la culture. (Le fer est un des éléments abondamment consommé par ces végétaux). Il est préférable de ne pas choisir ces plantes.

- Les bulbes d’Aponogetons, vendus dans les magasins, doivent être fermes au toucher. Un bulbe mou est un bulbe qui a commencé à pourrir. N’hésitez pas à demander au vendeur de toucher les bulbes pour faire votre choix. Les aquariophiles non avertis ont tendance à préférer un bulbe déjà plein de feuilles, et plus il y en a, mieux c’est. Il faut savoir qu’un bulbe couvert de feuilles a déjà une grande partie de son cycle végétatif derrière lui et qu’une fois planté, il les perd le plus souvent assez rapidement,  pour entamer une période de repos. Préférez donc les bulbes nus. La plantation dans vos bacs sera un déclencheur d’activité et les feuilles , plus nombreuses, dureront plus longtemps.

Avant de conclure ce petit exposé, il est bon de rappeler qu’il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité.

Si vous voyez un godet d’Egeria densa (par exemple) composé de 8/10 brins fins et courts (moins de 15cm) et à coté un autre avec simplement 5 brins épais et de 20 cm, choisissez le second. Ces brins seront plus faciles à faire pousser et avec un peu de patience, vous pourrez assez rapidement en tirer d’autres boutures.

J’espère que ces quelques recommandations vous seront utiles à bien faire vos prochains achats de plantes.

Soyez vigilants et : « Bonnes plantations » !

haut de page


Réponses desactivées.

aude29 |
creaaurore |
Chevaux du vent |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les sinistres d'eurogroup, ...
| Magicien-Jongleur
| creaanna